Sétra

Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Energie

Accueil > Actualités > Dossiers > Innovation

Les lauréats de l’Innovation routière 2011

Les quatre propositions retenues sont rendues publiques

Sur proposition de Philippe Redoulez, directeur du service d’études sur les transports, les routes et leurs aménagements (Sétra), Daniel Bursaux, directeur général des infrastructures, des transport et de la mer, au ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement (MEDDTL), a retenu les 4 propositions suivantes pour faire l’objet d’expérimentation sur chantiers dans le cadre de la politique de soutien à l’innovation dans le domaine routier que mènent Nathalie Kosciusco-Morizet, ministre du MEDDTL, et Thierry Mariani, ministre chargé des transports, à l’initiative de l’appel à projet :

  • LUMIROUTE - Réduction de la consommation énergétique des installations d’éclairage grâce à l’optimisation optique du couple revêtement/luminaire, entreprise : Entreprise MALET ;
  • NOVAPLAST® - Nouveau procédé d’étanchéité pour ouvrage d’art, ponts, viaducs, passerelles, parkings, tunnels, entreprises : EUROVIA MANAGEMENT ;
  • REGEMAC RM - Enrobés avec bitumes régénérés à caractéristiques améliorées modifiées par des élastomères, entreprise : Entreprise ROGER MARTIN ;
  • VCV - Le gazon Radicalé®, entreprise : NATURAL GRASS.

9 projets, établis par 9 entreprises ou groupements, avaient été remis.

Les 4 candidats retenus, sélectionnés par un jury présidé par le directeur du Sétra, se verront proposer un cadre d’expérimentation de leur innovation en situation réelle sur des chantiers de l’État ou des collectivités territoriales ou des sociétés d’autoroutes. Ils bénéficieront également d’un suivi et d’une évaluation de leurs expérimentations par le réseau scientifique et technique du MEDDTL.

Pilotée par l’État, en association avec les collectivités territoriales et les sociétés d’autoroutes, cette démarche de soutien à l’innovation routière, qui a été relancée en 2006, doit permettre de mieux répondre aux besoins des maîtres d’ouvrages routiers et à ceux des usagers. Elle contribue également à améliorer la compétitivité des entreprises.

Pour ce cinquième appel à projets, les thèmes proposés par le comité de l’innovation routière étaient les suivants :
-  la pérennité du patrimoine d’ouvrages d’art ;
-  les matériaux et équipements durables ;
-  la gestion du patrimoine urbain ;
-  l’eau, la route et la rue.

Confirmé dans sa mission de pilote de la politique technique nationale routière par la loi du 13 août 2004 relative aux responsabilités et libertés locales, l’Etat a fait du soutien à l’innovation routière l’un des axes de l’exercice de cette responsabilité.

Le MEDDTL poursuit son engagement dans cette démarche qui couvre tous les secteurs d’activité du champ des infrastructures routières notamment les terrassements, les ouvrages d’art, les chaussées, les équipements, et concerne la construction comme l’entretien ou l’exploitation.

En s’appuyant sur un programme public national à caractère pluriannuel consacré à l’innovation routière, le ministère a mis en place une procédure de sélection des projets d’innovation destinés à répondre aux besoins prioritaires de tous les maîtres d’ouvrage routiers. Les projets retenus correspondent à des innovations prêtes à être expérimentées en situation réelle.

Document(s) associé(s)

Haut de page